Crèmes et autres produits solaires : comment choisir sa protection ?

L’été approche à grands pas… Bientôt, les rayons du soleil viendront réchauffer et hâler votre peau. Bronzer ? Oui, mais avec sécurité pour votre santé comme pour l’environnement.
Alors comment choisir sa crème solaire ? Vers des crèmes bio, vegan, biodégradables ? Quelle est la différence entre les divers indices de protection solaires ?

Les produits solaires sont essentiels pour se protéger du soleil, mais ils sont de plus en plus controversés à cause de leurs conséquences sur l’environnement et de leur composition, qui ne respecte pas toujours la peau. Alors comment choisir un produit solaire qui nous convient et qui soit respectueux de l’environnement ? Quelle protection choisir ? Quel indice de protection correspond à votre type de peau ?

A quoi sert la crème solaire ?

Le soleil émet des rayons que l’on appelle « ultraviolets » (les UV-A et les UV-B). Lorsqu’ils atteignent la surface de la peau, celle-ci produit de la mélanine, un pigment qui a pour propriété d’absorber les rayons, et donc de protéger la peau d’une surexposition. C’est cette mélanine qui confère à la peau sa jolie teinte dorée à brune.

Cependant, une exposition trop importante aux rayons du soleil peut avoir des effets néfastes et engendrer à court terme des brûlures (coups de soleil) causés par les UV-B, ou à long terme un vieillissement prématuré de la peau ou plus grave, un cancer, causés par les UV-A. D’autre part, il faut savoir que nous disposons tous d’un capital soleil. Il peut être comparé à un réservoir que l’on remplit tout au long de notre vie à chaque fois que notre peau est exposée. Si l’on va au-delà de la capacité de ce « réservoir », alors là aussi, il y a un risque de cancer de la peau, ou mélanome.

Pour profiter en toute sérénité des bienfaits du soleil, il est donc indispensable de protéger sa peau avec un produit solaire efficace et adapté.

Protection solaire : comment la choisir ?

Tout d’abord, il est important de connaître son phototype, c’est-à-dire le classement de sensibilité de sa peau face aux rayonnements UV. Il en existe 6 différents, allant de la peau la plus claire à la plus foncée : une peau de phototype I est blanche laiteuse et très sujette aux brûlures causées par les rayons du soleil. Elle possède en général de nombreux grains de beauté ou taches de rousseur à faire surveiller régulièrement par un dermatologue surtout si leur aspect se modifie : un grain de beauté normal doit avoir des contours nets, une couleur homogène et son diamètre et son épaisseur ne doivent pas changer. A l’inverse, un phototype VI correspond à une peau noire mieux acclimatée aux rayonnements car plus chargée en pigments mélanine qui la protègent. Elle ne possède pas ou très peu de grains de beauté ou taches de rousseur, mais attention, cela ne les dispense pas de protection solaire ! Il existe les mêmes risques de surexposition.

Ensuite, on adapte sa protection solaire grâce aux indices FPS (Facteur de Protection Solaire) présents sur le flacon : 15, 30, 50, etc. Plus le phototype est bas, plus il faut opter pour une protection haute.

Indice UV 30 ou 50 : quelle est la différence entre les différents facteurs de protection solaire ?

SPF, FPS ou IP, quelle est la différence entre toutes ces mentions que l’on trouve sur les packagings de nos produits solaires ? En réalité, ils signifient tous la même chose. SPF est l’expression anglophone signifiant « Sunburn Protection Factor », donc « Facteur de Protection Solaire » en français, tandis que IP signifie simplement « Indice de Protection ».

Comme évoqué plus haut, il s’agit de bien choisir ce facteur de protection en fonction de votre phototype, et de votre niveau de bronzage. En effet, au fur et à mesure de votre séjour, vous pourrez peut-être diminuer légèrement le facteur de protection.

Mais concrètement, qu’est-ce que cela signifie ? Il existe 4 niveaux d’indices de protection. De 6 à 10, la protection est faible et convient plus aux peaux très foncées ou aux soins de jours contenant un filtre UV. De 15 à 25, la protection est moyenne et convient aux peaux mattes ou déjà bien bronzées. De 30 à 50, la protection est haute et est nécessaire pour les peaux blanches qui sont peu pourvues de mélanine et sont donc mal protégées des rayons du soleil. Enfin, l’indice 50+ est une très haute protection vivement recommandée pour les enfants et pour les peaux de rousses, qui ne bronzent jamais et brûlent très facilement face aux rayonnements UV.

Bien entendu, les personnes ayant une peau très matte à foncée peuvent opter pour une protection haute, la peau n’en sera que mieux protégée.

Vous l’aurez compris, protéger sa peau des rayons du soleil est donc un geste indispensable. Mais ces dernières années, les scientifiques ont fait le constat que certains produits cosmétiques solaires avaient des effets néfastes sur la santé comme sur l’environnement, notamment marin.

Produits solaires et nanoparticules

Certains produits solaires contiennent des composants chimiques toxiques, comme le Dioxyde de Titane (TiO2), composé que l’on peut retrouver sous plusieurs formes mais majoritairement sous la forme de Rutile. Il a pour rôle de limiter le dépôt blanc lors de l’application du produit sur la peau.

Ce minéral peut entrer dans la composition de produits cosmétiques pour son rôle de filtre UV, mais aussi dans certains médicaments et confiseries en tant qu’agent opacifiant et colorant. En effet, le Dioxyde de Titane sous sa forme de nanoparticule est suspecté par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) d’être cancérogène par inhalation. Son étiquetage sur les packagings des produits a été rendu obligatoire en 2013 mais certains fabricants rusent par des procédés d’enrobages pour ne pas avoir à le mentionner. Dès janvier 2020, le Dioxyde de Titane sera interdit dans les produits alimentaires, mais le Ministre de l’Economie n’a pas retenu la demande de l’association @ufcquechoisir pour le supprimer également des produits cosmétiques et des médicaments.

A savoir : on peut retrouver le Dioxyde de Titane aussi bien dans des produits conventionnels que dans des produits naturels ou certifiés biologiques.

Les produits solaires biodégradables et non polluants : trouver sa crème respectueuse de l’environnement

Comment fonctionnent les crèmes solaires ? Elles contiennent deux types de filtres : des filtres chimiques qui absorbent les rayons UV et les convertissent en chaleur, et des filtres physiques, composés de minéraux qui renvoient et diffusent les rayonnements, à la manière d’un miroir.

Certains de ces filtres solaires chimiques de synthèse sont susceptibles de s’infiltrer dans l’eau des océans lors de la baignade et peuvent être ingérés par la faune marine comme les poissons, les planctons, puis par les oiseaux qui se nourrissent de ces espèces, et ainsi de suite. Ils sont aussi en partie responsables du blanchiment et de la mort des récifs coraliens à cause de substances comme l’Oxybenzone ou l’Octinoxate. Les coraux sont le lieu de vie et de reproduction de beaucoup d’espèces marines, il est donc primordial de les protéger en innovant pour des compositions plus responsables et écologiques, sans que l’efficacité de la protection solaire en pâtisse pour autant.

Aujourd’hui, il existe des solutions pour rendre la composition des produits solaires plus éco- responsables, comme éviter les filtres solaires hydrosolubles (solubles dans l’eau, donc qui s’y dispersent), ou en privilégiant les ingrédients naturels et biologiques.

Les produits solaires bio et vegan

Nanoparticules, phtalates, silicones, parabènes… Certaines molécules entrant dans la composition de produits solaires sont suspectées d’agir sur notre organisme comme des perturbateurs endocriniens qui interfèrent avec notre système hormonal, donc globalement sur le fonctionnement de notre organisme.

Dans votre salle de bain au quotidien, vous privilégiez les cosmétiques biologiques, naturels et vegan, et vous aimeriez en faire autant pour votre crème solaire.
Il est désormais possible d’innover dans la composition des produits solaires en privilégiant les poudres minérales naturelles qui ont uniquement une action physique en absorbant les rayons UV pour protéger votre peau. Les filtres chimiques peuvent également être remplacés par des protecteurs naturels et/ ou biologiques comme des extraits d’algues, de riz, ou encore de l’huile végétale de Karanja. Pour autant, l’efficacité de la protection solaire n’en pâtit pas, et vous pourrez faire le plein de vitamine D en toute tranquillité.

Quel type de produit solaire pour le visage et pour le corps ?

Le spray solaire sous forme d’huile

L’huile corporelle a longtemps eu une connotation négative et à risque pour la peau lors de l’exposition au soleil. Attention, il ne faut pas confondre huile bronzante et huile protectrice. Aujourd’hui, l’huile protectrice a le même effet qu’une crème ou qu’un lait dès l’instant qu’elle contient des filtres UV, il existe même des huiles solaires avec un SPF 50+. Tout est une question de préférence au niveau de la texture et de l’esthétique. Une huile rendra la peau plus brillante et satinée, et est plus adaptée à l’utilisation sur le corps.

La crème solaire

La crème solaire est la forme la plus connue de produit de protection. Elle est à sélectionner selon les activités que vous prévoyez. Par exemple, préférez une crème solaire résistante à l’eau si vous prévoyez de vous baigner, ce qui ne doit pas vous dispenser de renouveler l’application régulièrement tout au long de l’exposition pour ne pas risquer le coup de soleil. Par le passé, les compositions rendaient parfois la peau blanchâtre par endroit ce qui rendait leur application difficile. Aujourd’hui, la grande majorité des crèmes solaires pénètrent très bien la peau pour un rendu invisible.

Les produits solaires pour le visage

La majorité des produits solaires sont adaptés à l’application sur le corps et le visage sans distinction. Cependant, comme tout cosmétique, il est préférable de choisir un produit spécialement adapté au visage. Pourquoi ? Parce que la peau du visage est beaucoup plus fine et sensible que sur le reste du corps et surtout, cela reste la partie la plus exposée aux rayonnements tout au long de l’année. Bien sûr, pour maximiser la protection, il est vivement conseillé de porter un chapeau en complément d’un produit de protection solaire. Huile ou crème pour le visage ? Encore une fois c’est une question de préférence, mais la crème aura un rendu plus mat et naturel, alors que l’huile aura tendance à occasionner des brillances.

Le Monoï comme produit solaire

Et après le bronzage, comment prendre soin de votre peau ? Une exposition prolongée peut occasionner des sècheresses et tiraillements, la peau est échauffée. Le Monoï est un produit traditionnel tahitien issu de la macération des fleurs de Tiaré dans une huile issue de la Noix de Coco. 100% naturel, il possède des vertus hydratantes et apaisantes, et un doux parfum floral et vanillé, qui rappelle les vacances… Il aide à maintenir une bonne hydratation de la peau et à prolonger le bronzage.

Attention, l’application de Monoï avant ou pendant l’exposition au soleil est fortement déconseillée, surtout pour les peaux claires. Il peut engendrer des brûlures voire des cloques.

Produits solaires : il faut aussi protéger ses cheveux

On l’oublie souvent, mais les cheveux sont aussi sensibles aux rayons du soleil que la peau. A petite dose, le soleil a des effets bénéfiques sur les cheveux car il leur apporte de la vitamine D qui aide le calcium à s’y fixer. Mais lors d’une exposition prolongée, le soleil assèche le cuir chevelu et en modifie le pH, ce qui a pour conséquence de perturber son fonctionnement : les acides gras contenus habituellement dans le sébum se transforment en toxines qui agressent la peau et amènent à la formation de pellicules. Les racines sont fragilisées, et les cheveux deviennent plus fins et abîmés.

Il est donc important d’utiliser un produit solaire adapté, de la même manière que pour le corps ou le visage, en renouvelant l’application régulièrement, notamment après la baignade. De plus, il est conseillé d’utiliser un shampoing et un masque réparateurs lors de la douche après l’exposition.
Vous pourrez ainsi profiter des beaux reflets dorés offerts par les rayons du soleil, sans les inconvénients.

Les produits solaires pour les cheveux se trouvent également sous forme d’huile ou de crème.

Chez Mawena, nous ne voulons faire aucun compromis ! Nous ne vous proposerons un produit solaire que lorsque nous aurons trouvé LA solution pour une composition éco-responsable, naturelle, biologique, biodégradable et vegan, saine pour la santé et pour l’environnement.

 

Mawena est une marque de soins cosmétiques 100% naturels, bio et vegan, qui met en avant les rituels de beauté des femmes dans le monde, qui se transmettent de génération en génération. La marque a été créée au Mexique, lorsqu’Helena, la fondatrice de la marque, s’est retrouvée en immersion avec une communauté de femmes Mayas. Elle a alors entrepris de créer une gamme inspirée du layering et qui vient puiser dans des actifs naturels (sans PEG, sans OGM, sans alcool). Le tepezcohuite, que nous retrouvons dans tous les produits de la marque, est une plante mexicaine produite par une coopérative maya, qui respecte les cycles de production de la plante. Les soins du visage sont made in France, et offrent à votre peau le meilleur de ce que la nature a à vous offrir.

Ecrit par Fiona Bazzana

 

Partager cet article :
Produit ajouté !
Quantité :
Vous avez 0 produits dans votre panier Vous avez 1 produit dans votre panier
Continuer mes achats Commander