L’huile de palme dans les cosmétiques

Qu’est ce que l’huile de palme ?

L’huile de palme est obtenue à partir de la pulpe du fruit à huile. Elle est à ne pas confondre avec l’huile de palmiste qui elle provient des graines du même fruit. Les arbres d’où viennent ces fruits se situent en Afrique, en Asie du Sud -Est et aussi beaucoup en Amérique du Sud.

Cette huile est beaucoup exploitée par les industries agro-alimentaire et cosmétique pour le coût très bas de sa production et son rendement particulièrement intéressant.

L’huile de palme : quelle est sa place dans les cosmétiques ?

Elle est utilisée pour la production de crèmes pour le visage et le corps, de produits d’hygiène et de démaquillage, d’huiles pour cheveux corps et visage ainsi que pour des rouges à lèvres et autres produits de maquillage.

Elle est aussi utilisée dans les produits cosmétiques car, lorsqu’elle est pure, elle est riche en acides gras donc nourrit l’épiderme et le raffermit. Elle présente également des propriétés restructurantes, et pour cette raison elle est utilisée dans certains pays d’Afrique pour des soins hydratants. J’ai d’ailleurs de nombreux souvenirs d’enfance avec de l’huile de palme. J’ai toujours vu ma mère l’utiliser à même la peau.

Auprès des industriels du secteur, elle est très peu utilisée comme principe actif mais plus comme un émulsifiant, un colorant ou un agent de texture principalement. Dans cette hypothèse, ce n’est qu’un ingrédient fonctionnel et sert à faciliter la formulation du produit.

Les industriels trouvent également un grand intérêt à sa grande stabilité sous de fortes températures.

L’huile de palme dans la composition des cosmétiques : la liste INCI

Il est difficile de la repérer en lisant la composition de ces produits car il n’y a presque jamais écrit clairement “huile de palme” mais la plupart du temps ce sont des dérivés de cette huile. Elle n’est pas brute mais transformée.  De nombreux préfixes et suffixes, qui ne sont pas difficiles à reconnaître lorsqu’on connaît leur existence, peuvent nous indiquer la présence d’huile de palme dans nos produits cosmétiques malgré qu’elle ne soit pas explicite pour le grand public.

Les ingrédients qui contiennent le préfixe “capryl” et les suffixes “cetear”, “stear”, “palm”, “myrist”, “dodec” et “lauryl” contiennent des dérivés de l’huile de palme.

Les polémiques quant à l’huile de palme

L’huile de palme ne cause pas de soucis sanitaires en revanche son exploitation présente un réel soucis écologique. Elle est tellement massive qu’elle a causé la disparition de milliers d’espèces.

L’exploitation d’huile de palme représente ⅔ de la consommation d’huiles végétales dans le monde. Et le domaine de la cosmétique consomme à elle seule 23% de toute l’huile de palme produite.

Cette production excessive est un fléau environnemental et social : elle cause la déforestation de plusieurs hectares mais ne peut néanmoins pas être totalement stoppée car beaucoup de familles de producteurs locaux vivent grâce ce marché. Elle impact sans aucun doute la biodiversité des régions concernées.

Quelles sont les alternatives à l’huile de palme ?

Les alternatives de l’huile de palme dans les cosmétiques seraient les autres huiles végétales comme celle de colza, d’olive ou de soja, mais elles coûtent bien plus cher et diminueraient les profits de la plupart des entreprises qui utilisent l’huile de palme dans leurs formulations.

Certaines entreprises s’engagent à utiliser de l’huile de palme dite “durable” pour leurs produits et essaie également de s’engager pour obtenir de l’huile de palme issue du commerce équitable, mais elles restent minoritaires, bien que le nombre de marque qui n’utilisent pas du tout d’huile de palme augmente.
Cependant, le fait d’opter pour une production “durable” d’huile de palme n’arrête en rien la déforestation et les dégâts causés par cette surconsommation.

 

Et vous, pour ou contre l’huile de palme ?

 

Mawena est une marque de soins cosmétiques 100% naturels, bio et vegan, qui met en avant les rituels de beauté des femmes dans le monde, qui se transmettent de génération en génération. La marque a été créée au Mexique, lorsqu’Helena, la fondatrice de la marque, s’est retrouvée en immersion avec une communauté de femmes Mayas. Elle a alors entrepris de créer une gamme inspirée du layering et qui vient puiser dans des actifs naturels (sans PEG, sans OGM, sans alcool). Le tepezcohuite, que nous retrouvons dans tous les produits de la marque, est une plante mexicaine produite par une coopérative maya, qui respecte les cycles de production de la plante. Les soins du visage sont made in France, et offrent à votre peau le meilleur de ce que la nature a à vous offrir.

Partager cet article :
Produit ajouté !
Quantité :
Vous avez 0 produits dans votre panier Vous avez 1 produit dans votre panier
Continuer mes achats Commander