Zoom sur l’Ube

De par sa couleur naturelle pourpre, l’Ube, aussi appelé “igname pourpre”, est un légume exotique qui intéresse de plus en plus de personnes. D’où vient-il ? Quels sont ses bienfaits ? Comment se cuisine-t-il ? Zoom sur l’Ube.

L’UBE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

ube

Originaire d’Asie, et notamment des Philippines, l’Ube est un tubercule cultivé depuis des milliers d’années. Il est désormais cultivé dans le monde entier. C’est une plante dont on ne consomme que les racines géantes, pouvant atteindre jusqu’à 10kg chacune. Elle est l’une des plus anciennes plantes consommées par l’Homme.

Alors que sa peau a une couleur brune-grisâtre, sa chair, elle, a une couleur violette, ce qui attire beaucoup l’attention. L’Ube appartient à la même famille de légumes que la patate douce. Il est facilement trouvable dans des épiceries asiatiques. Il vous sera même possible de le trouver sous forme de poudre, ou sous forme de légume râpé.

LES BIENFAITS DE L’UBE

L’Ube n’est pas seulement attractif pour l’œil, il contient aussi énormément de bienfaits pour la santé. Il permet d’apporter phosphore, calcium, potassium, zinc et cuivre à votre organisme. Une tasse d’Ube représente 20% de nos besoins quotidiens en phosphores et en minéraux essentiels pour un meilleur sommeil et pour une stabilisation de la tension artérielle.

Riche en vitamines A, B1, B6 et C, l’Ube contribue à la santé des cellules, permet de protéger votre ADN, et pourrait même améliorer les symptômes de l’asthme. Une tasse d’Ube représente 20% de nos besoins quotidiens en vitamines A et C.

ube
mawena

La vitamine A participe à la protection et l’hydratation de la peau, et est un excellent antioxydant qui permet de lutter contre les rides et le vieillissement de l’organisme. Plus qu’un allié beauté qui favorise la santé de votre peau, c’est surtout un nutriment essentiel qui soutient la santé des yeux et de la fonction immunitaire !

La vitamine C, elle, permet de stimuler la production de collagène, principal responsable de la fermeté et l’élasticité de la peau, et unifie ainsi votre teint. En réduisant la production de mélanine, la vitamine C lutte contre l’apparition des tâches brunes. Elle protège aussi les cellules des dégâts que peuvent causer les radicaux libres et prévient l’apparition des rides et ridules.

La thiamine (vitamine B1) est un nutriment dont votre corps a besoin afin d’assurer sa fonction. Cette vitamine prévient les complications liées à votre système nerveux, votre cerveau, vos muscles, votre estomac, mais surtout votre cœur. Elle est donc essentielle pour votre organisme.

La pyridoxine (vitamine B6), elle, est importante pour le métabolisme des protéines, des graisses et des glucides, ainsi que pour la création de globules rouges. Elle joue un rôle important dans la régulation de l’humeur et dans la santé du cerveau. Cette vitamine est utilisée depuis des décennies pour traiter les nausées pendant la grossesse. Il est à noter que le corps ne peut produire de vitamine B6 ; vous devez donc l’obtenir à partir d’aliments. Une bonne raison pour vous de goûter à l’Ube !

Les flavonoïdes, ainsi que le taux d’antioxydants élevé que l’Ube contient, permettent de réduire le stress oxydatif et de protéger les cellules des radicaux libres, responsables de nombreuses pathologies et maladies cardiovasculaires. Les flavonoïdes ont aussi des qualités antioxydantes et anti-inflammatoires inégalables.

La couleur naturelle violette de l’Ube indique qu’il est riche en anthocyanes, un type de polyphénol qui contribue à réduire la baisse des fonctions cognitives et motrices liées à l’âge, ainsi qu’à combattre l’excès de radicaux libres dans l’organisme. On peut le retrouver dans les cerises, ou encore dans les raisins rouges.

Une étude est en cours concernant les effets qu’il pourrait avoir sur les symptômes de la ménopause, ainsi que sur la possible protection du foie et des reins.

COMMENT SE CUISINE-T-IL ?

Il est plus qu’important de se rappeler que l’Ube ne se consomme jamais cru. Cependant, il peut être cuisiné de plusieurs manières : rôti, bouilli, blanchi, grillé… Il vous sera possible de cuisiner l’Ube comme bon vous semble !

Il est principalement utilisé en pâtisserie, sous forme de glaçage pour tartes et cupcakes, ou dans des cookies ou des muffins à l’Ube. Il peut aussi être cuisiné sous forme de purée de pommes de terre ou de purée de soupe. Son goût farineux et légèrement sucré rappelle celui de la noisette.

La manière la plus populaire de le cuisiner est sous forme d’Ube Halaya, un dessert traditionnel venant tout droit des Philippines, préparé à base d’Ube écrasé et bouilli. Ce dessert se présente sous forme de pudding crémeux, qui peut être utilisé en tant que confiture, être incorporé dans différents desserts, ou être mangé en tant que tel.

On vous dit tout sur la recette de l’Ube Halaya !

RECETTE : L’UBE HALAYA

Ingrédients :

  • 1 ube
  • une tasse de beurre
  • 600 ml de lait frais ou condensé
  • 1 boîte de lait évaporé (concentré)
  • 1 tasse et demi de sucre (facultatif)
  • 1 tasse et demi de coco râpée
ube halaya

La préparation :

1) Faites bouillir l’Ube (igname) jusqu’à ce qu’il soit tendre.

2) Décollez la peau de l’Ube, et écrasez ou râpez-le. Vous pouvez acheter un Ube déjà râpé, trouvable dans la plupart des magasins asiatiques.

3) Mettez le beurre dans une casserole sur le feu (moyen). Ajoutez à cela l’Ube, le lait frais et le lait évaporé.

4) Mélangez tous les ingrédients. Faites cuire pendant 30 ou 40 minutes.

5) Remuez continuellement le mélange; ne le laissez jamais sans surveillance, jusqu’à ce qu’il devienne épais et collant. L’ajout de sucre est facultatif.

6) Beurrez le fond d’un moule / plat que vous souhaitez utiliser. Placez la Halaya dans ce récipient. Avec une spatule ou une cuillère beurrée, aplatissez le sommet de la Halaya. Laissez refroidir complètement.

7) Versez la coco râpée sur le dessus avant de servir.

Correctement conservée, c’est-à-dire emballée dans un film plastique pour éviter le dessèchement, l’Ube Halaya peut rester jusqu’à 3 jours au réfrigérateur. Bon appétit !

Mawena est une marque de soins cosmétiques 100% naturels, bio et vegan, qui met en avant les rituels de beauté des femmes dans le monde, qui se transmettent de génération en génération. La marque a été créée au Mexique, lorsqu’Helena, la fondatrice de la marque, s’est retrouvée en immersion avec une communauté de femmes Mayas. Elle a alors entrepris de créer une gamme inspirée du layering et qui vient puiser dans des actifs naturels (sans PEG, sans OGM, sans alcool). Le tepezcohuite, que nous retrouvons dans tous les produits de la marque, est une plante mexicaine produite par une coopérative maya, qui respecte les cycles de production de la plante. Les soins du visage sont made in France, et offrent à votre peau le meilleur de ce que la nature a à vous offrir.

Partager cet article :
Produit ajouté !
Quantité :
Vous avez 0 produits dans votre panier Vous avez 1 produit dans votre panier
Continuer mes achats Commander